Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

poesie - j.joubert

Pages

Archives

femme fougère (128) Neige sur la fougère perlée comme fourrure sur la gorge parfumée de l'aimée. Et la terre fraîchement endormie respire, enlace généreusement les racines, trame en secret la future belle naissance.

« Il y a dans la forêt une gare où ne passent que des trains de spectres Les quais sont vides les horloges muettes Il est toujours trop tard. » source image (Même si, soyons honnêtes, la plus belle vision qu'il soit pour illustrer ces magnifiques vers...