Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

poesie - j. vandenschrick

Pages

Archives

En qui ne dort ni n'oublie, buissonne une nuit touffue de feuilles et de regrets : odeur des ifs sur les graviers, vigile aux cliniques en quarantaine, orages de juin qui s'éloigneront à l'aube, pieds nus dans les cours tièdes, mémoire de sombre amarante,...

Paysages, car il y a beaucoup de paysages dépeints dans ce recueil. Aube, car c'est l'une des images qui revient le plus souvent. Intemporel, car le recueil tient sur des éléments qui ne sont pas limités dans le temps et qui peuvent arriver n'importe...

En qui n'oublie Qui donc ainsi s'efface et, pour nous, ne s'effacera pas? Ce qu'on ne voit ni n'entend plus? Nous l'apprenons si mal. Mais quoi ? Ce qui se disjoint, ce qui se disloque et les chagrins qui n'en démordent pas. Le douloureux, ne peut mieux...

Le principe de la substitution est de réécrire un poème ou un extrait de poème en respectant les structures syntaxiques, mais en changeant certains mots. J'ai ici choisi un poème du recueil EN QUI N'OUBLIE de Jacques Vandenschrick et je l'ai réécrit avec...

<< < 1 2 3