Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

poesie - j. leroy

Pages

Archives

E n t ê t e à t ê t e avec le b ono b o b oudeur → On observe ici une allitération en "t" et en "b" ! De plus, cette phrase apparaît à trois reprises dans le poème "La plupart du temps, les bonobos n'écoutent pas Otis Redding", c'est donc une anaphore....

Ce n'était pas le genre de Mailer de faire le beau Et pas le nôtre non plus je crois Plutôt les cimetières du ciel les mots d'amours des amants qui ont cessé de s'aimer Et encore les cimetières du ciel Norman Mailer est mort Norman Mailer est mort Norman...

Mon poème préféré du recueil est "17h30" car il évoque très bien la nature humaine notamment avec ces vers : "Mais pour les autres honnêtement Il n'y aura décidément que l'hypocrisie Comme monnaie unique Et la mauvaise foi Comme valeur d'échange."

Elle n'auront plus de nez du tout N i d'oreilles n i de seins Tout ça bouffé par les chiens Nous aurons les chiens autour des der n iers feux de camp Nous aurons les chiens. J'ai relevé plusieurs allitérations et une assonance. Allitération en R, D, N,...

La poésie de Jérôme Leroy, c'est un vrai voyage car dans son recueil il évoque beaucoup de villes , de chanteurs , de personnalités, de lieux , d' évènements et d' années donc tout ceci est un vrai voyage dans le temps mais aussi dans le monde entier...

Dans le poème Mourir en Atlantide on peut remarquer le champ lexical du voyage et des villes. Lisbonne ; Athènes ; eau ; maritime ; capitale ; hôtel ; Sud ; municipales ... Mais aussi le champ lexical du transport . Circulation ; avenue ; tramways ; klaxons...

<< < 1 2 3 4 5 6 7 > >>