Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

poesie - j. game

Pages

Archives

"Cяie sαns un bruit." ↬ C'est une antithèse. " ℱ orest est ℓ ourd, iℓ est ℓéger." ⇝ C'est une antithèse. "P ątricią є t son casqu є blond jaun є brillant s'agenouillє, ℓèvre s roug є s ." ↝ C'est une métaphore.

Les putes alentour, les junkies le regardent tourner. Patricia et son casque blond jaune brillant s'agenouille, lèvres rouges. Ses lèvres sont rouges pincées, ses yeux sont pincés, elle ne sais pas ce qu'elle dit ni ce qu'elle fait , elle ne sait pas...

South Central ils sautent. La tranche, le liseré de leurs skates se dessine , trace dans le film relevé aux exrémités de la planche, du board . Il arrive en glissant la bande freine en cabrant, lâche le pied , envoie le skate voler en l'orientant du pied...

Ils avancent dans le bleu en chaloupant, ils avancent calmement contre le rouge le jaune des affiches de la peinture des murs en ciment à Djibouti, képis beiges, en chantant. ♫

On redescend la colline de West Hollywood. Dans Manhattan il pleut, il fait noir au bas des buildings. Ils halètent en dessous du dieu, en contrebas, après que Marcos a fait monter les couleurs sur le mât géant du Zocalo central de Mexico à l'aube, dans...

"Gena sors du théâtre, salue brièvement les admirateurs massés serrés sur le trottoir, leurs roses au bras, ses lunettes glacées, fumées." Car _si j'y arrive, un jour, Gena ce sera moi.

Du même auteur : Ca tire suivi de Ceci n'est pas une liste (livre+CD) , New Al Dante , 2007 Sans palmes et sans tuba , contrat maint , 2007 Ceci n'est pas une liste , Little Single , 2005 Ecrire à même les choses,ou , Inventaire/Invention , 2004 Tout...

E lle sourit, elle a de gros seins, un jean moulé elle lui attrape le cul, effleure le cul de la main le frôle du bout du doigt. Elle est brune aux cheveux longs, ses cheveux sont mi-longs, elle sourit elle s'éloigne... Photo : ♥

S es l è vres s ont Pin c ée s, s es yeux s ont Pin c é s, e lle ne s ait Pas c e qu' e lle dit ni c e qu' e lle f ait , e lle ne s ait Pas c e qu' e lle Pen s e. E lle est toute s eule dans l'appartement Parqu et . E lle t é l é phone lumi è re. E lle...

E ll e sourit , e ll e a de gros seins , un jean mou l é e ll e l ui attrape l e cul, eff l eure l e cul de l a main l e frô l e du bout des doigts. - Dans cet extrait, je peux relever une all itération en '' L " -

Un verre cou le un drink cou le dans mon verre , un whisky g ou leyant plan large cou le dans mes yeux , mes bronches se réchauffent , un soufflet tiède les déplie . West Hollywood plan large g lisse dans ma gorge. lien G l ou G l ou G l ou ... Δ Pour...

Perdu dans le bleu de la nuit, mort Le bruit s’arrache, les lumières clignotent, Il reste là, reste, en dandinant d’une jambe. tache rouge mouillée. Ses lèvres; s’étendent, s’étirent, s’écartent. Lunettes glacées, fumées. Bougeant nerveusement mafieux...

On remonte la colline de West Hollywood. Les quatre blondes, une rousse , platines aux longs cheveux sont là. Je vois, je ne vois plus que ça. La nuit éclairée, la rousse au gros popotin a les lèvres rosées , la chevelure détachée , la raie sur le co...

Patricia et son casque blond jaune brillant s'agenouille, lèvres rouges. Ses seins débordent de son balconnet en satin noir son string elle se tortille, ne comprend rien à ce qu'elle fait à ce qu'on lui dit.

Dans Manhattan il pleure Au bas des buildings il fait noir Gena salue brièvement les admirateurs Sur le trottoir Massés, serrés Leurs roses au bras Ses lunettes glacées, fumées Elle évite, le sourire maladroit Elle s'engouffre la Lincoln foncée démar...

Quand vous écrivez un poème, est ce que vous rédigez d'abord un brouillon, un premier jet pour organiser vos idées, ou bien écrivez-vous directement ce qui vous " passe par la tête ", ce que vous ressentez sur le moment précis ?

<< < 1 2 3 4 5 > >>