Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

poesie - j. blaine

Pages

Archives

Source Je savais que j'avais une vingtaine d'années pour le préparer... Mais c'est à dater de ce jour 13 juin 2002 que je me mis à réfléchir sérieusement à la réussite et au spectacle de mon SUICIDE.

Pour eux le délicieux rictus de cette lumineuse tête C'est le ciel, joyeux d'être trop regardé, C'est l'éternel secret qui veut être transmis Et qui laisse entrer dans sa naturalité La curiosité des mats solitaires; ( Inspiré de l'extrait original page...

A vez - vous fait exprès de faire en sorte que le lecteur soit dans l'incompréhension en lisant votre recueil ? E st - ce voulu cette impression d'amour et de haine que je trouve présente dans vos poèmes ?

L e poème de la page 62, l'Ogre, un poème qui m'a particulièrement marqué, est celui que je trouve le plus étrange du recueil. Un poème que je trouve à la fois doux, et à la fois dur. Ce poème me fascine, peut - être parce que je n'arrive pas à le comprendre...

" Je savais que j'avais une vingtaine d'années pour le préparer... Mais c'est à dater de ce jour 13 juin 2002 que je me mis à réfléchir sérieusement à la réussite et au spectacle de mon suicide. " Poème : L'hebdo Les 5 mots que ce poème m'évoque sont...

Et les mots arrivent et s'articulent, mais au jour d' hui nous serons insignifiants Assassinés , emprisonnés , manipulés ou détruits ; survivants d'une espèce en voie de disparition : l'humanité .

Si ce recueil était une chanson, ce serait Show must go on de Queen, ou Cendrillon de Téléphone. Si ce recueil était une image, ce serait une photo de famille. Si ce recueil était un évènement, ce serait un enterrement Si ce recueil était une saison,...

I ci à Schiltigeim Clémentine connu Jérémy , elle en fut enceinte et Lucas , leur fils, naquit; là-bas à Schiltigeim, Clémentine reconnut Jérémy , elle en fut enceinte et Clémence , leur fils, naquit. Elle vint, là-haut, à Valenciennes , rencontra Matt...

Cette main souple et molle humide et douce dans la main sèche de l' aïeul : le bonheur est partagé . . . Un bonheur magnifique splendide, superbe, considérable, énorme , solonnel & grave , infi n i... Des moments se vivent ainsi dans le jeu , j(oie-rire)eu(x)...

L 'homme prend comme sa en vieillissant une odeur sucrée et douceâtre. Tandis que la femme prend comme ci une odeur aigre et acidulée. Ce sont les 2 odeurs du 1er stade de la pourriture. A insi c'est un âge où les filles savent qu'on peut interpeller...

V i e i l l e s s e & Mort . Promenade du cancer La mort << Mais c'est à dater de ce jour 13 juin 2002 que je me mis à réfléchir sérieusement à la réussite et au spectacle de mon suicide . >> D é p r e s s i o n ? La famille " à Elles, Jeanne et Marie,...

<< < 1 2 3 4 5 6 7 > >>