Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

poesie - j. ancet

Pages

Archives

J'aime ce recueil car avec ses mots Jacques Ancet arrive à nous questionner, à nous demander ce qu'est la vie, la nuit, le jour et même l'amour. Ce recueil est magnifique car il parle de l'existence avec finesse et poésie. A travers sa plume les mots...

Le vent " On dirait aussi un bref sursaut sous les mots une sorte de souffle qui les ras- semble qui les soulève les disperse comme la poussière le vent une attente parfois moins l'inflexion d'une voix oubliée ce qu'on entend est-ce du passé tel l'éclat...

Les mains de la mémoire Les mains de la mémoire Cela me paraît un bon titre car tout au long de cette anthologie la mémoire de Jacques Ancet apparaît et au fil des poèmes les mains la soutiennent. image

Liste des mots enlevés: brutal ; salive ; cris ; nuit ; transaction ; invisible ; clignotement ; lèvres ; chiens ; violence. Le poème à trous (bon courage et bon jeu !) Dix heures. Les ... aboient comme si on entendait l'envers ... du silence. Comme si...

Aujourd'hui premier cours de philo. Pour nous tester notre prof de philo nous demande "Que dire pour que dire soit voir ?" et finit par "Vous avez deux heures". VDM Aujourd'hui je vais au cinéma pour voir le dernier Star Wars. Malheureusement pour moi,...

Traduction d'un passage p 95 It also looks a brief burst under the words a kind of breath bringing together the raising disperses them like dust On dirait aussi un bref sursaut sous les mots une sorte de souffle qui les rassemble qui les soulève les disperse...

Lors de ma lecture de ce recueil , 5 mots me sont venus à l'esprit. Amer . L'auteur semble désemparé, perdu, seul. C'est pourquoi ce sentiment me paraissait approprié. Attente. L'écrivain attend quelque chose, et même quelqu'un qui finalement ne viendra...

même si le jour se tait, on parle, on se demande ce qui se passe on ne voit plus, on ne s'entend plus c'est comme un suspens, un vide. on regarde, on ne voit plus on se perd comme un regard vide qui ne fixe plus rien. source image

Ta présence a laissé dans la pièce un espace où je m'étends. La où tu est passée, je me cherche. Your presence has left in the room a space where I lay. Where you went, I look for myself.

"L'imperceptible brûle." Plutôt que le titre "entre corps et pensée" je trouve que le titre "l'imperceptible brûle" est plus accrocheur. En effet nous pouvons retrouver cette phrase sur la quatrième de couverture du recueil. Je trouve qu'il pourrait correspondre...

Je pense que cette photo représente le recueil Entre corps et pensée car on y voit la solitude, omniprésente dans les poèmes de Jacques Ancet, mais aussi la remise en question face à des évenements qui nous dépassent. Source image

Linge, Feuilles, Portes, Crucifix, Escalier, Collier, Ficelles, Table, Parquet Bouton, Culotte, Ceinture, Bidon, Laurier, Lampe, Pierre, Livres, Papier, Feuilles,Fruit, Image, Chaise, Fenêtre, Arbre, Pétale, Epine, Bulle, Cendrier, S tylo, Rideaux, Vitre,...

Dilatation d'un extrait p 88 Ce que voit la vue personne ici ne le sait le visage qui m'arrive semble si inattendu que je ne reconnais pas soudain que c'est toi ce que les yeux croient voir n'est hélas jamais que ce qu'ils aperçoivent et savent (Imag...

"Tu viens et le jour s'arrête. L'espace d'un battement de cils, c'est là. Comme si au verdict de chaque instant répondait un signe invisible. Ou qu'il suffisait d'un mot pour que tout ne soit qu'un seul éclat, la chambre, le monde, le vide de nos images....

"C'est toujours comme ça que cela commence. Par cette attente interminable. Un homme assis, et qui regarde." Jacques Ancet est un auteur, poéte et traducteur Français né le 14 Juillet 1942 à Lyon. Il fut egalement un professeur pendant plus de 30 ans...

La fatigue a des couleurs comme les saisons. Elle a ses douceurs et ses éclats, ses silences. Mais surtout ce qu'elle permet de voir: d'une chose à son image, imperceptible, une sorte de distance sans distance. L'incertitude du monde. Comme un vacillement...

<< < 1 2 3 4 > >>