Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

poesie - g. le gouic

Pages

Archives

Plus d'amour dans mon amour que dans les mains réunies d'un nid, moins solitaire dans ma solitude que dans l'habitat de la foule, plus marginal dans mes marges que dans les lisières des métropoles, moins nomade dans mes errances que dans les dislocations...

page 16 : Dévoilez-moi l'espoir qui vous tourmente, je vous révélerai la douleur qui vous ronge, l'espoir n'est-il pas un intime secret qui brûle comme l'âtre de la mer, qui lave comme le sel de l'amour et vous aide à inscrire l'étrave de votre vie ?...

Poème la belle lumière (page 37): Le vaisseau si proche la nuit par la disersion des étoiles en criblant la coque, en soulignant les gréements, vogue d'un simulacre de voyagen la lumière hale, une arche auc soutes vides. Ces nuits-là de clarté, dans la...

La poésie de gérard le gouic, c'est... * ... " se fixer de minuscules objectifs " pour créer un superbe recueil * ... voyager au travers des mots * rêver * ... un mélange de sentiments en quelques pages... link

page 44 : Tant de nuits nécessaires, tant de saisons dans nos labyrinthes, tant de rayons sur nos mains, de regards, de silences, d'adieux, pour que naisse de notre arbre, un seul amour... http://www.maruku.free.fr/

" Coeurs plausibles, les coeurs mouillés où l'amour pleure sans les larmes" link S'il n'y avait qu'une phrase à retenir de ce recueil, je choisirai celle-là car c'est une phrase qui amène à réfléchir sans doute, sur son sens, son interprétation, mais...

Comme l'oiseau migrateur creuse les lignes droites du ciel, comme le vent incline les passerelles des ombres, comme la lumière attise la transhumance des pierres, de leurs encres les parfums teintent le silence. Source-image

Substitution de la page 46 : Par notre amour, nous suscitions des sentiments, des maladresses par nos envies, des douleurs par nos mots, le silence par notre regard, naissent des émotions, par notre toucher... link

Lien de l'image Quand je lis ce poème de G. Le Gouic , c'est cette image qui me vient à l'esprit . A jamais dans le sable s'est enfoncé le Migrateur. Et je pense aux bateaux des ports serrés comme des tombes, celles du cimetière de Rennes-Nord où Henri...

Dans ce recueil, le champ lexical du voyage est récurrent : voyages, Népal, Mato grosso, désert du Sinai, découvertes, destinations, naviguerai, s'égarer, promenades, l'océan, carte postale, mon globe, île, accoster... link "Le voyage est un retour vers...

L a campagne ce matin et le ciel sont blancs , les prairies de givre , le ciel de silence . M on souffle et mon coeur tamisent ces vides blancs . Les 5 mots qui me viennent à l'esprit en lisant ce poème sont : - La neige - Le calme - Le froid - La solitude...

C omme je fus un voyageur prisonnier des glaces , un sédentaire qui déserte ses places , un apatride dans sa propre patrie , je serais un poète en exil dans l'exil de la poésie . On peut voir , dans ce poème , que le champ lexical est l'idée d'un déplacement...

lien __ J'ai constaté dans ce recueil que le poème situé à la fin était en en fait une sorte de suite, de réponse, à celui situé au tout début . Dans ces deux poèmes , l'auteur fait une sorte de prière, de voeux . Il exprime le besoin qu'il ressent vis...

L 'enfant se sent capable de capter d'un bond au bon moment l'étoile de son choix, ou d'un tir d'abattre le feu qui le nargue. L 'adulte manipule des cartes, s'égare dans des tables de chiffres. Il aimerait que ses équations gagnent de vitesse son rêve...

<< < 1 2 3 4 5