Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Le discours du monde voudrait caresser la beauté, pénétrer la douceur des fourrés, le discours du monde s'en va mourir aux confins de la solitude, le discours du monde se souviendra des cendres d'Auschwitz. Le monde va mourir, la chose est écrite.

Le silence s'installe, rien ne bouge La vie ne souffle plus, il n'y a plus de chemins Les paupières closes, une femme repasse l'ombre de sa vie Si proche est l'absence et se glisse le froid entre les lèvres de la mort.

Le désarroi du monde rappelle à la réalité. Il n'a pas de visage, il passe devant nos yeux et frôle le secret des condamnés à vivre qui tombe au fond du silence.

(...) Chaque matin la chose est un nouveau-né Elle visite les choses les rabroue les méprise Elle se range dans la bibliothèque se confond avec les pots de confiture se bouche les oreilles regarde tomber la neige elle voudrait être autre chose La chose...

Et si ce recueil était une valise pleine d'objets : Une chose, De la neige, De l'encre, Une douce ligne courbe, Un bouquet de fleurs, Un jardin, Un chant, Une cuisine, L'amour, Le monde.

le silence s'installe, une corde imaginaire descend dans les limbes, nous écrivons des rêves et des cauchemars en observant la fumée de l'intérieur, Kennedy ne se permet pas de quitter notre lieu, tout est si banal et si normal à la fois poème page 2...

La poésie de Gaspard Hons, c'est un éveil. Un éveil dans un monde où les mots dansent les uns avec les autres, se repoussent puis se réunissent, dans un murmure semblable à celui du matin.

J'ai aimé ce recueil pour plusieurs raisons: tout d'abord j'ai apprécié la forme même du livre, les pages sont en fait rattachées les unes aux autres. On pourrait considérer ceci comme quelque chose d'énervant, mais moi j'ai trouvé l'idée originale, les...

Le petit ruisseau entre dans la cuisine, il quitte le monde végétal, il bat de l'aile, il réchauffe ses patte, il laisse derrière lui ... Petites proses matinales, page 24. Ce poème me fait penser à une métaphore d'un homme qui évolue. En effet on pourrait...

SOURCE J'ai choisi d'associer cette image du jardin du peintre Claude Monet au poème " Petites proses matinales" car je trouve qu'elle illustre bien ce recueil.

Nous sommes à l'aube, nous retrouvons la chose, elle plaît, elle compte ses os, elle grince comme le petit funéraire de Québec. La chose nous ressemble, la chose nous surprendra tout le temps.

Gaspard Hons est un poète et chroniqueur littéraire né le trois novembre 1937 à La Calamine en Belgique, où il vit encore actuellement. Malgrès le fait qu'il soit entré assez tardivement dans le monde d e la poèsie sa première publication, La bréviaire...

Le discours du monde se raconte des histoires d'oiseaux, de cages, de chats. Le discours du monde a peur, il s'échappe du monde, il fait entendre sa petite musique. Le discours du monde gémit, une porte grince, un rien de ciel entre dans la cuisine, entre...

<< < 1 2 3 4 > >>