Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

anavezout petra eo torret, petra a torr Voici une traduction en breton du poème de la page 14 du recueil Bouche-Suie : Unan bennak a za pellañ. Diaez eo kaout ar gerioù, anavezout petra eo torret, petra a torr. skeudenn

Mon poème préféré du recueil est Le corps vaincu par un mot qui le soumet à la question. Et le silence des plages océanes. A droite, l'infini. A gauche, l'infini. parce qu'il nous fait voyager dans le vide, dans une dimension où rien n'a d'importance...

Tout au long du poème "Corps" nous pouvons noter la présence du champ lexical du corps : Bouche – main – gorge – bras – épaule – estomac – visage – ventre- amygdales – yeux – cœur – paume – nuque – corps – paupières – voix – membres – langue– peau – muscles...

"Diventa una morbida ombra dietro le palpebre di coloro che prendono in prestito la mia voce. Voi. Per noi di avere la certezza di essere lì, uno di fronte all'altro. Nella nostra insicurezza." p.21 "Qualcuno si allontana. E difficile trovare le parole,...

J'ai choisi d'associer cette musique au recueil de Cédric Le Penven car lorsque j'ai lu ce recueil j'ai ressentie beaucoup de tristesse, les mots employés par l'auteur étaient si secs et brutals. De plus la ponctuation ne fait qu'appuyer cet effet de...

1 2 3 > >>