Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

poesie - c. chambard

Pages

Archives

Nouveau poème créé à partir du poème p28 et p29 : l'été passe je dois aiguiser mon couteau J'ai songé à lui qui n'est plus à sa silhouette s'éloignant car tu reviendras je le sais l'été plonge vers l'automne j'attends toujours son retour le long des peupliers...

La poésie de Claude Chambard, c'est peut être l'irréel, la description d'un songe, ou bien l'élément d'une vie qui "disparaîtrait au fur & à mesure qu'on s'en approche". Un fantôme qui habiterait en permanence les mots, qui nous en expliquerait le se...

5 mots me viennent à l'esprit pour ce poème/ extrait page 29. L'été passe je dois aiguiser mon couteau changer de chemin & préparer ton retour car tu reviendras je le sais l'été plonge vers l'automne les petites filles sortent leurs cartables les petits...

J e t'écris interprétée par Grégory Lemarchal, écrite par Marc Lévy et composée par Yvan Cassar. Je t'écris des trottoirs de nos villes habillées en Noël, de quelques nuits d'hiver aux saveurs douces-amères Je t'écris de ces soirs de lumières, des yeux...

"Un coeur est gravé sur un arbre un coeur par défi gravé sur un peuplier un coeur bruisse avec les feuilles au bord de la rivière la solitude est enfermé dans le coeur" Source

Le thème de l'amour : " Je me suis réveillé pour t'embrasser " Source Le thème de la nature : " En sortant de la forêt " Source Le thème de la solitude : " Hélas j'étais bien seul " ( Dessin personnel ) Le thème de la mort : " Boucles brunes, larmes ,...

"J'ai scruté le ciel à la recherche des nuages de pluie une chauve-souris a traversé la pénombre les constellations de l'été apparaissent lentement le chien a frotté son museau contre ma main il n'y avait pas un bruit dans la maison Grandpère disait que...

Claude Chambard est né en 1950 à Dakar, au Sénégal. Il passe son enfance en Bourgogne, ainsi que son adolescence en Franche-Comté. Il arrive en 1968 en Aquitaine. Depuis, vit, lit et écrit à Bordeaux et à Pontlevoy . Il est éditeur, avec Sophie Chambard,...

P luie c'est une douceur chuchotée qui contient une langue acharnée de millénaire, obscure bouche fendue par un rêve sans âge. qui sait où s'arrache le futur de toutes respirations ? Qui sait avec quelles imprévisibles images le coeur est lié au vivant...

H ier, j'ai cueilli des anémones du Japon, des roses rouges, du fenouil, pour parfumer les ancêtres. C'est une tâche très apaisante. On remarque le double sens du mot "tâche" : il y a premièrement ce dev oir de venir "parfumer les ancêtres"qui l'apaise,...

<< < 1 2 3 4 5 6 7 > >>