Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

ernaux

Pages

Archives

Les personnages féminins de romans, représentantes des mères, des filles, des sœurs, constituées en Assemblée internationale, ont résolu d'exposer, dans une déclaration solennelle, les droits naturels, inaliénables et sacrés de la femme, afin que cette...

Voici quelques instantanés d'un atelier d’écriture d'appropriation i-voix. A travers ce travail de lecture-écriture-publication, les lycéen.nes i-voix font résonner en 2021, en eux et pour les autres, tout à la fois la Déclaration des Droits de la Femme...

Les personnages féminins de romans, représentantes des mères, des filles, des sœurs, constituées en Assemblée internationale, ont résolu d'exposer, dans une déclaration solennelle, les droits naturels, inaliénables et sacrés de la femme, Le 26 août 1789,...

"Dans le train du retour, le dimanche, j'essayais d'amuser mon fils pour qu'il se tienne tranquille, les voyageurs de première n'aiment pas le bruit et les enfants qui bougent. D'un seul coup, avec stupeur, "maintenant, je suis vraiment une bourgeoise"...

" Pourquoi il fait dodo le Monsieur ? " Cette phrase m'a beaucoup marquée et je pense que je ne suis pas la seule. Le fait que le petit fils appelle son grand père "le monsieur" est assez troublant. Cette phrase est très touchante et replacée dans son...

Papa, Tu ne peux pas savoir combien ce mot si émotionnel me fait souffrir. La vie n'a pas toujours été facile pour toi et maman, je le voyais dans vos yeux depuis ma tendre enfance. Tu m'as appris que la plus belle des choses était d'être heureux avec...

Je pense que cette nouvelle couvertre pourrait correspondre au livre d'A. Ernaux. On y voit quelqu'un qui arrache des affiches, laissant en découvrir d'autre, comme quelqu'un qui "arracherait" ses souvenirs afin de creuser, et de les retrouver enfouis...

Papa, Je me souviens de nos promenades dans les bois et de nos pique-niques avec du flan sans oeuf le dimanche. Je me souviens des moments passés sur tes épaules à rire. Je me souviens de La Marseillaise apprise à ta façon. Tu étais si fier de moi. Je...

Je dirais qu'elle a environ cinquante ans ... Une assurance et des yeux rieurs, l'impression qu'elle se moque de l'objectif. Comme si elle allait nous tirer la langue d'une seconde à l'autre. Elle est assise dans l'herbe et a étalé les plis de sa robe...

"Une période blanche, sans pensée." "Par la suite, j'ai commencé un roman dont il était le personnage principal. Sensation de dégoût au milieu du récit." "L'écriture plate me vient naturellement, celle-là même que j'utilisais en écrivant autrefois à mes...

Je me trouve assez embarrassé car j'ai trouvé deux citations méritant d'être une épigraphe de ce roman. Ne sachant laquelle choisir, voici les deux. Toute biographie digne d'être écrite est le récit d'une ascension. Henry Bordeaux (qui décrit dans son...

A comme Adulte B comme Bibliotèque C comme C.A.P.E.S D comme Diphtérie E comme Ecole F comme Funéraille G comme Géographie H comme Histoire I comme institutrice J comme Jeune fille K comme Kermesse L comme Lettre M comme mort N comme Normandie O comme...

Annie Ernaux a pour particularité d'avoir écrit plusieurs autobiographies, chacune traitant d'un moment/thème précis de sa vie : _son père : La place (1983) _sa mère : Une femme (1988), Je ne suis pas sortie de ma nuit (1997) _son adolescence : Ce qu'ils...

Un jour avec un regard fier : " Je ne t'ai jamais fait honte. " Cette phrase est une des plus marquantes du récit car elle montre à la fois le souci du père de la narratrice de montrer qu'il arrive à s'adapter aux exigences de son ascension sociale, mais...

Qu'est ce qu'on va penser de nous ? On ne peut pas être pas plus heureux qu'on est J'écris peut-être parce qu'on avait plus rien à se dire Il aimait de plus en plus la vie Maintenant c'est un autre temps .

"Après le rasage, mon oncle a tiré le corps, l'a tenu levé pour qu'on lui enlève la chemise qu'il portait ces derniers jours et la remplacer par une propre." (p.15) _________________________________________________________________________ "Le nez avait...

Annie Ernaux Bistrot Campagne Deuil Etudes Femme de lettres Grisaille d'une ville industrielle Habitués du café Isolement Jardinier Kitsch Lendemain de guerre Maladie Normandie Origines Paysan Quotidien Réminiscence Simplicité Temps Universel Ville Wagon...

L'épisode que j'ai choisi de présenter est celui où l'auteur invite deux de ses amies chez elle (page 92 à 93). J'ai trouvé ce passage plutôt dérangeant car j'ai eu du mal à ne pas me mettre à la place de l'auteur. Je veux dire que j'ai plus ou moins...

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 > >>