Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Da ns mo n m on de Je t'invite Dans une vie de couleur Une vie sans peur ni pleur L'école Trop lourde était Je l'ai laissée s'envoler Parents trop stricts et trop sévères Plus persone ne s'en sert L'amour Tellement beau et passionné Lui je l'ai toujours...

Je t'aime Dansant avec mon coeur Tu me donnes l'envie Autant que le bonheur Soudain je suis en vie Je t'apprendrai par coeur Je te garderai aussi Lontemps jusqu'a ce qu'on meurt Deux ans c'est si petit Te laissant la faveur De m'enlever loin d'ici En...

Autour de moi, rien d'autre que le néant Mon passé ne cesse de hanter mon présent, Partagée entre l'envie de partir ou de rester, Je reste incapable d'avancer Je me noie dans l'océan de mes pleurs Pardonnez mes si nombreuses erreurs, Ma douleur, intérieure...

Q uand tu me disais que tu m'aimais C ela se voyait sur ton visage E n réalité tu me mentais T u t'es lassée de moi avec l'âge ___Link * Le premier que je fais et pour le bien de tout le monde le dernier ^^

lien Des arbres ombres tombent Leurs plumes papier froissé par un long été En grand nombre et sombres, elles tombent en ronde Au sol glacé, marbré, embrumé, du matin nouveau-né (C’était le chemin qui longeait le lycée pour se rendre au gymnase, un certain...

Une ame se reflète dans la fixité des arbres la rapidité disparait au mileu des lumières ce qui semblait seulement un mirage maintenant est un tintement de lumière dans le brouillard qui est la vie. Une illusion transformée en espoir C'est le cri de la...

Lettre a la manière de Montesquieu: Cher Marzuk, Meme si je suis arrivé seulement depuis 4 jours à Nouveau York, j’ai tout de suite compris la beauté de cette place. Au contraire de Abuja,cette-ci,c'est une ville très belle, il y a beaucoup de constructions,...

Solitudine : E' notte,la strada e' deserta,c'e' solo un lampione che emette una luce debole,che interrompe quel buio inquietante che avvolge la città. Una città sulla quale soffia un vento gelido di morte,che penetra nei corpi e congela l'anima di tutti...

Tu disais " Pour toujours " et " A jamais ", Tu parlais d'amour, de passion et d'éternité J'ai cru à l' illusion de ce bonheur inespéré J'y ai cru comme une enfant à un stupide conte de fées. Tu n'as laissé derrière toi que le cadavre de mon amertume...

Elle était de l'or et brillait de milles feux, Elle était son or et brillait dans ses yeux Mais une triste vie a terni ce bel éclat Et en milles éclats cette femme s'enfuye Si elle s'était retournée elle aurait aperçu Que la vie derrière elle jamais ne...

Toi J'étais à la lisière du bois Il faisait froid, tu étais là Toi les pleurs de mon enfance, Moi riant mais sans défense. Tu détruis petit à petit Le bonheur qui m'était promi Causant toutes sortes de peine, En moi fit naître la haine. Oublié quel homme...

source mage= http://princess.hautetfort.com/ Qui en premier a su dire " Nous "...? Qui de nous deux nourrit ce lien Qui nous construit et nous rend fous A chaque début de la fin ...? J ulia.

~*Nuits d'été*~ source image=http://blog.doctissimo.fr/ Doux parfums et saveurs, fruités,sucrés Tendres démons du soir et anges du matin Où sont passées mes douces nuits d'été Je cherche encore mon île perdue, en vain... J ulia.

Ricc a rdo “La Musique suffit pour une existence mais une existence ne suffit pas à la musique.” Sergueï Vassilievitch Rachmaninov

Quand le ciel est bas… IV Spleen de C. Baudelaire. Quand le ciel bas et lourd pèse comme un couvercle Sur l'esprit gémissant en proie aux longs ennuis, Et que de l'horizon embrassant tout le cercle Il nous verse un jour noir plus triste que les nuits;...

<< < 10 20 30 40 50 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 > >>