Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

creations personnelles

Pages

Archives

Les nuages se joignaient à nous, arc-en-ciel en poche et filet de racine en mains. Moi je traînassais juste un peu. Cet homme, je le voyais bien, il allait probablement entreprendre de repasser mes pages blanches. Crépuscule fou d'une inspiration en perte...

AUX AILES DE PAILLE Si dans le fidèle carrosse Je caresse les arènes, Par les nuques ployées je brosse Mes falaises au creux des haleines. Un couple de lendemain rampe, Ton horizon arrondi berce Mes tempes molles et mes crampes, Nous cachons l'effluve...

Ces promesses brisées Un chemin étoilé Chaque mot se perd dans l’écho Alors dis moi Dis moi Un dernier mensonge à travers lequel je peux te croire, A travers lequel je peux te voir. Je voulais connaître les secrets que tu gardes pour toi. Je voulais entendre...

Laissez-moi vous dresser le tableau, dit la salade qui sourit. Je n'ai pas la prétention d'être création d'Hugo, bien que mon nom puisse faire écho à son héros. J'ai besoin, besoin de vous dire ma peine, ma peine d'être à 10% matière sèche, et éléments...

Dans l'antre des abysses il entre, il ouvre, il saute Sans chercher une lueur, telle qu'elle pourrait être il court, il saute, il rampe Lentement il se décompose, Il rit, il chante, il danse Why so serious? ce squelette et cette mort que tout oppose Il...

Se détachent en filigrane les buildings sur la toile de brume épaisse : Pétrographique. Il y a aussi l'odeur de fumée et de sueur qui grouille entre les hommes les images des docks d'un Londres transfiguré : Pétrographique. L'écrivain qui se prétend scribe...

ECOUTE... Écoute... Tu entends ? Loin des nuits féroces Les soupirs véloces Divaguent et divaguent Vers d'autres lourdeurs atmosphériques Qui ne m'appellent comme pacifique Vois alors les essences écharpées M'échapper, si plus parodique encore Encore,...

L'animal bondit puis tombe dans l'évier, Faute de temps, On aurait dit comme un homme brûlé vif, Pas faute d'avoir vécu sur cette île labourable. Coup de battant, Enlaidissement majestueux du jugement nouveau, Les cheveux du condamné s'échappent Cheminée...

Grande anthropophagie bleue - Yves Klein (1960) La sensualité des mots. La pluralité des syllabes ; des si puis un laps de temps - mais - cette course folle et susurrante du souffle sans freinage suivi du n'importe quoi n'importe où n'importe quand, et...

À mi chemin entre la chute et le rééquilibre sur la poutre céleste l'enfant hésite à continuer. Un pied puis l'autre, le bois craque. Il a un frisson, mais résiste à la peur. Il ne sait ce qui l'attend en bas et redoute la douleur d'un atterrissage incertain....

D ors, mon petit dors, l'oiseau bleu veille sur toi I l diffuse tes idées à l'infini, tes mots d'Asie en Océanie E t n'aie crainte, tu t'y retrouveras un jour S ois patient E t ce, même si pour le moment, tu es perdu dans une forêt de hashtags source...

Elle marche hébétée vers une fin stellaire, la bouche ouverte et les plaies écorchées - ne vous inquiétez pas, seule l'écorce est touchée - la sève jaillit comme d'une fontaine de ces mortelles égratignures, et la floraison ne viendra jamais - voyez,...

Il faudrait un pianocktail, une lampe à arcs-en-ciel, un plaid tout doux fait d'une surface d'eau, un plafond à paillettes, des guirlandes de jolis mots, un lampadaire à feux d'artifice, un message-papillon qui volerait jusqu'à son destinataire, un petit...

<< < 10 20 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 50 60 70 > >>