Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

couper-coller

Pages

Archives

Olympe,tu es le ventre de ma confusion ta fragilité me gouvernetu brûles de me dépassertu es l’éternité recommencée d’un jourtu es la marge de mes effortsTon corps est frêle mais il ne se brise pasqu’il est difficile d’atteindre ta douceurtu es ma lune...

La lumière, se hissant pour s'approcher d'elle, a disparu. Elle ne veut pas bouger, c'est immobile, délicat, endormi. Même sans être sous la branche très haut dans la nuit, Emily pourrait dire "Même nue, c'est comme je veux." Suis-je consciente ? Où je...

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 > >>