Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Pages

Je siffle les épis, Caresse le champ D'un éclat capiteux. J'adhère à l'ami, Dont je ne suis méfiant, Qu'hagard et heureux. Sur le carnet des vies, Plongé dans le bal révoltant Des coups victorieux. Aveuglé par la prairie, Courir, fuir, titubant, Un circuit...

Pour moi, ma mémoire : elle ne veut pas y croire Quant nos deux corps Se poussent l'un de l'autre, on se reprend Sûrement trop brutalement Et on tombe Brutalement à mon avis. rebuts : pulluler

Présentation d'un auteur Youen Guernic est né le 5 octobre 1925 à Scaër et mort en 2006 à Douarnenez. Sculpteur et poète de la deuxième moitié du XX ème siècle il mène un combat acharné dès l'après guerre pour la réhabilitation de l’identité bretonne....

Job, Mélusine travaillés par le corps de Sappho, éd. de l’Athanor, 1976 La mémoire écorchée, La mémoire écorchée/Abattoirs La Mouche, avec L. Malone, éd. Jean-Michel Place, 1981 La nuit mortelle, Atelier des Grames, 1982 Partition blanche, éd. Verdier,...

Il marche sur Broadway s'électrise à Times Square dévale sans encombre les escaliers de sa propre façade Mais se souviendra-t-il ? - PERRINE lit Bruno Doucey.mp3 - PERRINE - Justification Bruno Doucey.mp3 JASPER JOHNS, Three flags (1958)

rien je ne vois Lien du poème ici . Ce poème est l'un de ceux que j'ai sans doute préférés dans le recueil d'Ana nb, c'est sûrement l'un des plus surprenants à mes yeux aussi. Dans ce poème, la folie croise la terreur, j'ai l'image d'un homme apeuré,...

En suivant la démarche de Christine Jeanney, j'ai demandé à une amie de me soumettre quelques photos afin d'établir des todo listes. La publication à 00:01 semble difficile mais voici tout de même le résultat : (Source des photos : Béatrice D. Photog...

- Penser à compter, à regarder les noms sur les paquets puis les secouer délicatement pour imaginer - Penser à prévenir ses parents pour commencer l'ouverture, s'énerver car on est impatient - Penser à mémoriser l'instant présent - Ne plus penser qu'à...

Tu rêves d'une échelle qui monte vers le ciel Beauté simple et fragile à la finesse levantine rêve, plumes, sillage où plus rien ne subsite que ce cri sans écho Source image

<< < 200 201 202 203 204 205 206 207 208 209 210 220 230 240 250 260 270 280 290 300 400 500 600 700 800 > >>