Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Pages

zu Ihren Füßen fängt an "Kommen Sie heraus aus" keine Manieren oder nach in einem verrückten Rennen, das ich Niederfrequenz- stammelt ersten Worte von Halt an den Anfangsbuchstaben wilden Ofen ich Rosa Sie

penser à ouvrir les yeux, peut-être la vue de l'eau, plus tard penser à faire face au paysage penser à se glisser dans la mer, frotter le sable des orteils, des mains doigts écartés, le sable vole, la vive piégée, penser à la suivre, la regarder, l'attraper,...

source image Présentation de l'auteur : Henri Alban Fournier, plus connu sous son nom d'auteur, Alain-Fournier, est né le 3 octobre 1886 dans le Cher. Il est fils d'instituteurs et passe son enfance dans le Berry. Après une orientation compliquée, il...

Dilatation du poème mobiles errants - 107 au comme_un et du sable ce laps est incertain ou est la vague qui inscrit ce qui d'elle flue et ne peut qu'aller le monde est incertain il est infini et fluide au rebord se renoue l'abrupt hors de la roche-mè...

ce visage - on retient ce visage - on retient quelque chose de ce visage - ce visage disparaît – quelques minutes – quelques jours – ce visage disparaît longtemps - puis ce visage apparaît de nouveau - on dessine ce visage ses points fugitifs et autour...

Elle marche hébétée vers une fin stellaire, la bouche ouverte et les plaies écorchées - ne vous inquiétez pas, seule l'écorce est touchée - la sève jaillit comme d'une fontaine de ces mortelles égratignures, et la floraison ne viendra jamais - voyez,...

Le Rouge et le Noir Le Rouge et le Noir est un roman initiatique qui raconte le parcours de Julien Sorel dans une société marquée par le conservatisme de la Restauration, écrit par Stendhal, un romancier français né en 1783 et mort en 1842. Marqué à la...

Le texte ci-dessous est un mélange entre tu dis (6) et tu dis (26) tu dis : « Rien de définitif là-dedans : t’obtiens un peu de précision, et déjà c’est autre chose qu’il faudrait pouvoir discerner. » tu dis : « Ce n’est pas passer à côté des jours qui...

Il faudrait un pianocktail, une lampe à arcs-en-ciel, un plaid tout doux fait d'une surface d'eau, un plafond à paillettes, des guirlandes de jolis mots, un lampadaire à feux d'artifice, un message-papillon qui volerait jusqu'à son destinataire, un petit...

Ces vers de Jean Joubert m'ont particulièrement touchée, je ne saurais expliquer pourquoi, mais j'ai trouvé en eux une force et une sincérité frappantes. Néanmoins, ils ne sont pas tellement représentatifs de l'univers si particulier du poète, je choisis...

J'ai mêlé deux extraits des poèmes Traversée et Onzains nocturnes. au matin douloureux sommeil fautif ce jour soudain précoce le temps passe sursauts irréprésibles peuplé d'obscur à venir de toison rêvées tendons nerveux

Galet des plaines qui souffle ma nuque et les boucles en courbe alphabétique. Vacillent les sirènes du chemin. Bavard. Secouer les branches et les racines cloisonnées dans ce feutre. Inhumaine est ma saison. Votre nuit est vaine. Si je souffle encore...

Ce matin de la main neige caresse l'horizon je vois ce beau paysage blanc je t'écris d'un village de Crète où les montagnes en pente douce offrent une oreille à tes poèmes je t'offre ces notes, mes mots sont des présents mais toi tu rêves d'une echelle...

Voici une série de SMS qu'auraient pu s'envoyer les personnages du Père Goriot, qu'ils aient vécu à notre époque... ou non ! Du père Goriot à sa fille Anastasie de Restaud De Eugène de Rastignac à sa mère De Eugène de Rastignac au père Goriot De Delphine...

<< < 200 201 202 203 204 205 206 207 208 209 210 220 230 240 250 260 270 280 290 300 400 500 600 700 800 900 > >>