Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par i-voix

 

http://img.over-blog.com/225x300/2/25/27/63/IMGP3808.jpg


Du 23 au 28 avril 2012,
40 lycéens de Livourne
apprenant le français au Liceo Cecioni
séjournent à Brest
et rencontrent leurs camarades du Lycée de l'Iroise
partenaires de l'échange littéraire eTwinning i-voix









Vendredi  27 avril 2012

  Cours au Lycée de l'Iroise
Après-midi libre
Soirée franco-italienne


DSCF1383.jpg
Lycée de l'Iroise - Brest


http://www.1zef2images.org/spip/IMG/cache-400x300/arton458-400x300.jpgEnvirons de Brest - Bords de l'Elorn
(
Romain de brest - Licence Creative Commons by-nc-sa )

http://www.1zef2images.org/spip/IMG/cache-400x292/arton625-400x292.jpgSoleil couchant sur la mer d'Iroise
(Armel Ménez - Licence Creative Commons by-nc-sa)

http://www.1zef2images.org/spip/IMG/cache-400x300/arton459-400x300.jpgPont de l'Iroise vu des bords de l'Elorn
(Romain de Brest - Licence Creative Commons by-nc-sa)

Source images : http://www.1zef2images.org


Voyage littéraire en Bretagne 6 :

ARMAND ROBIN

http://www.dessourcesetdeslivres.fr/imagessources/couvrobin.jpg

Avec de grands gestes,
J'ai jeté pendant quatre ans mon âme dans toutes les langues,
J'ai cherché, libre et fou, tous les endroits de vérité,
Surtout j'ai cherché les dialectes où l'homme n'était pas dompté.
Je me suis mis en quête de la vérité dans toutes les langues.

Le martyre de mon peuple, et de tout peuple, on m'interdisait
  En français.
J'ai pris le croate, l'irlandais, le hongrois, l'arabe, le chinois
  Pour me sentir un homme délivré.

(...)

J'ai senti le martyre de mon peuple dans les mots de tous les pays
J'ai souffert en breton, français, norvégien, tchèque, slovène, croate
Et surtout en russe .

Je me suis étendu sur la grande terre russe,
J'entendais les chants d'un peuple immense qui voulait bien mourir

  Et là, crucifié, je ne sentais pas de mal,

 Là, fatigué, je ne sentais que de la rosée,
  Là, fatigué de moi, je me sentais reposé

  Là, fatigué, j'ai tout senti en rosée

 

(...)


Je ne suis pas breton, français, letton, chinois, anglais
Je suis à la fois tout cela.
Je suis homme universel et général du monde entier.

(...)

On peut chez moi déposer les nouvelles du monde entier,
Des nouvelles du monde resté intact, resté vrai !
Pour que tous les mots vrais puissent exister,
Je me suis, moi par moi pillé, durement dénudé.




ARMAND ROBIN
 

http://www.bretagnenet.com/arobin/ico_robin_journal.gif

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article