Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Maxime & Maëva

250px-Robert Desnos

 

  "Je suis un acrobate de fortune 

 qui termine son numéro 

dans l'exacte nuance de dérisoire."

Desnos

 


POETE

 

Robert Desnos


Dates

 

4 Juillet 1900 - 8 Juin 1945

 

Repères
biographiques

 

  Robert Desnos est introduit vers 1920 dans les milieux littéraires modernistes et rejoint en 1922 l'aventure surréaliste. Il travaille dans le journalisme comme rédacteur. Il est militant dans des associations antifascistes. Il rentre dans la résistance en 1942 jusqu'à son arrestation en Février 1944. Il sera déporté au camp de concentration de Theresienstadt en Tchecoslovaquie, où il mourra en 1945, après la libération du camp pas les Russes. 


Repères
bibliographiques

 

- écrit un roman Le vin est tiré, dont tous les personnages ont pour seul point commun d'être des drogués. (1943)

- The night of loveless nights, long poème lyrique sur la solitude de Desnos, écrit entre 1926 et 1927, comportant 550 vers.

- L’Aumonyme (1923)

- Les Ténèbres (1927)

- L'Honneur des poètes (1943)

- La Complainte de Fantômas (1954), publication posthume.

 

 

Mouvement
littéraire

 

Surréalisme

 

Caractéristiques du
mouvement
littéraire

 

Automatisme psychique pur par lequel on se propose d’exprimer, soit verbalement, soit par écrit, soit de toute autre manière, le fonctionnement réel de la pensée en l'absence de tout contrôle exercé par la raison, en dehors de toute préoccupation esthétique ou morale.

 - Ecriture automatique (écrire sans avoir conscience de ce que l'on écrit)

 - Le surréalisme est pourtant exemplaire par sa cohérence et la constance de ses exigences.


Thèmes privilégiés
dans l'oeuvre
du poète

 

De nombreux poèmes ont pour thèmes les animaux (la girafe, l'escargot, la fourmi, le pélican, le crapaud, le zèbre, la sauterelle...) et la nature (le muguet, il était une feuille)

 

 

 

Choix
d'un poème

 



LE POISSON SANS-SOUCI


Le poisson sans-souci
Vous dit bonjour vous dit bonsoir
Ah! qu'il est doux qu'il est poli
Le poisson sans-souci.
 

Il ne craint pas le mois d'avril
Et c'est tant pis pour le pêcheur
Adieu l'appât adieu le fil
Et le poisson cuit dans le beurre.
 

Quand il prend son apéritif
à Conflans Suresnes ou Charenton
Les remorqueurs brûlant le charbon de Cardiff
Ne dérangeraient pas ce buveur de bon ton.
 

Car il a voyagé dans des tuyaux de plomb
Avant de s'endormir sur des pierres d'évier
Où l'eau des robinets chante pour le bercer
Car il a voyagé aussi dans des flacons
Que les courants portaient vers des rives désertes
Avec l'adieu d'un naufragé à ses amis.
 

Le poisson sans-souci
Qui dit bonjour qui dit bonsoir
Ah ! qu'il est doux et poli
Le poisson sans-souci
Le souci sans souci
Le Poissy sans Soissons
Le saucisson sans poids
Le poisson sans-souci.

                                 Robert Desnos

Justification
du choix

 

Nous avons choisi ce poème de Desnos car le dernier paragraphe nous a plu par le jeu des sonorités, l'allitération en "S", et les assonances en "ou", "i" et "on"; ainsi que son jeu avec les syllabes.

 

LIENS 1 - 2 - 3 - 4

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Florine 04/12/2010 14:02



Sympa l'idée de la citation ! ;)



Fabio 03/12/2010 11:15



je ne le connassais pas. merci pour cet article!