Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Adèle

    Cri 

       Je pense que ce qui est le plus marquant dans cette pièce est le désespoir d’Electre, à travers ses cris. Tout au long de la représentation, l’héroïne, à chaque nouveau malheur qui s’acharne sur son sort, traduit sa souffrance en poussant des cris terribles, en éclatant de rage.

      

       De plus, on remarque une gradation dans ses hurlements : d’abord elle se lamente d’une voix grave, et, petit à petit, sa voix monte dans les aigus, jusqu’à devenir stridente : c’est le sommet de sa douleur, insupportable. Au fur et à mesure que la voix gagne en puissance, les spectateurs se sentent de plus en plus gênés.  

 

 

 Source

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article