Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Thibault

 

 

puisque nos livres s'assombrissent

perdus de pharses perdues     la voix

 

 

couchée    lointaine   déprise

soustraite aux mains        la

fin de la phrase  l'élongation

du dehors

 

une phrase oubliée     violente

assassinée    le gel    les mots

le garrot de l'air

 

 

le ciel dur.

                                                               http://www.touch-arts.com/livres/wp-content/uploads/2012/09/7701094033_un-livre-ouvert-305x190.jpg

                                                                                                                                  source

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article