Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Lisa

Ca brûle les lèvres et tourne les têtes. Elle use sa beauté, leurs semelles et leur mâchouille la barbe. Avoir l'air en retard pour les banals rendez-vous quotidiens parce qu'elle est en avance sur son temps, c'est là le secret de sa réussite.

On la traite de coeur d'artichaut, elle corrige par "un don d'ubiquité affective" considérant que l'exactitude de l'expression laisse à désirer et préférant les nues à la trivialité légumière.

 

Elle est belle, dit-on. Enoncé à partir duquel tout s'articule histoire que ça ne tombe pas dans l'oreille d'un sourd.

Inexistant l'article qui préciserait la marche à suivre, ce qui explique l'hésitation déambulatoire notable des individus concernés.

 

La vie est belle, dit-on aussi. Mais n'est pas belle qui veut, puisqu'on veut pour elle, tous à la fois et dans le désordre. La beauté consensuelle, brûlée de désir, répand ses croûtes par-ci, par-là ; les mettre en boîte de la même façon que l'on garde souvent à proximité des reliquats de soi-même pour ne pas se perdre.

 

Carla Demierre.

 

 

 

  poeme

Lien de l'image

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article