Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Morgane - Zoé - Adrien




http://img.over-blog.com/500x500/2/64/94/17//tus-les-tous.jpghttp://img.over-blog.com/330x500/2/64/94/17//rwanda_humanit-.jpg





















Le 10 décembre 2009, au CDI du lycée de l'Iroise,


les lycéens d'i-voix ont rencontré Oscarine Bosquet,

auteur du recueil Participe présent.

Voici quelques extraits des échanges autour de la poésie.



QUESTIONS :


 

MORGANE :


Vous utilisez souvent des ellipses

dans vos poèmes : pourquoi ?

 

 

 

ZOE :


Pour écrire ces poèmes qui abordent des événements historiques,

vous êtes-vous beaucoup documentée?


 

 

ADRIEN :

Vous évoquez le génocide du Rwanda et le 106.FM :
avez-vous eu l’occasion d’entendre ce qui a été diffusé,
les messages conduisant à la haine et au massacre ?

 

 

 





EXTRAITS DES REPONSES :


"L'ellipse permet de nommer sans faire spectacle."
 
"C’est difficile quand on écrit sur l’horreur
de ne pas devenir obscène"


"L'ellipse a un rôle rythmique : elle accélère."

"Ce qui m'intéressait, c'étaient les gens,
ce qu'ils avaient vécu."

" Un texte, ça s’écrit avec des éléments concrets,
pas avec des analyses "

"La difficulté était de trouver de la documentation
qui soit concrète"

"La chanson que je cite et qui signifie "Massacrez-les" ...
était comme un lavage de cerveaux
qui passait toute la journée
sur cette radio,
chantée par un chanteur très célèbre,

qui a été mis en accusation et qui est en prison maintenant."



 

 

 

http://www.alexandredavid.net/IMG/jpg/silence-du-besoin.jpg


Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article