Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Mariarca

Julien

 

specchio nero - 2

 

come se qualcosa di ineluttabile fosse in preparazione,

sul punto di partorire dietro una notte gravosa, qualcosa

come una morte preannunciata

in sogno e ancor prima dei sogni, il destino

 

mi avvicino verso la scogliera al di sopra del fiordo,

la sedia di metallo posta laggiù sul ciglio del Prekestolen

non resta che sedermi i piedi al sole ma lo sguardo

catturato

dai grandi uccelli che mi porteranno verso il vuoto e le

vertigini,

quelle di sempre. Sono una quaggiù

e la felicità a portata di ali

si libra inappellabile al di sopra del precipizio

 

la notte cesso di respirare ed il mio corpo mi sveglia di

soprassalto

per ricordarmi il tempo e le ore e che verrà il

giorno

il momento in cui vivere

non avrà mai avuto né senso né sapore


miroir noir - 2

 

comme si quelque chose d'inéluctable était en préparation,

en gésine derrière une nuit lourde, quelque chose

comme une morte annoncée

par les rêves et bien avant les rêves, le destin

 

je m'avance vers la falaise au-dessus du fjord,

la chaise en métal posée là au bord du Prekestolen

ne reste qu'à m'asseoir les pieds au sol mais le regard

happé

par les grands oiseaux qui me porteront vers le  vide et le

vertige,

celui de toujours. Je suis une ici-bas

et le bonheur à portée d'ailes

plane sans rémission au-dessus d'un gouffre

 

la nuit je cesse de respirer et mon corps me réveille en

sursaut

pour me rappeler le temps et les heures et que viendra le

jour

le moment où vivre

n'aura jamais eu ni sens ni goût

Commenter cet article