Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Publié par Zoé

 

Une scène sans parole, et pourtant très drôle, c'est le pari réussi de Benjamin Lazar et Olivier Martin-Salvan dans la scène magnifique de la pinata. C'est en effet une prouesse de faire rire le spectateur grâce à un comique gestuel et de situation, sans avoir recours au mots de Rabelais dont la drôlerie est très utilisée pendant le reste du spectacle.

 

Le plus surprenant, c'est que c'est à la fois grotesque, de voir ces adultes s'adonner sans complexes à des jeux d'enfants, de les voir déguisés, masqués, et c'est d'un autre coté gracieux quand on les voit danser tous ensemble, car alors leur amusement, leur bonheur devient communicatif, ils viennent jusqu'à créer un lien avec le public quand les petites surprises que contient la pinata viennent voler jusqu'aux spectateurs ...

 

 

http://www.lequartz.com/sites/default/files/images/spectacles/saison-1314/pantagruel/princ/pantagruel-c2-nathaniel-baruch.jpg

Source : le site du Quartz

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article