Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Publié par Florence

 

Vies III, p. 216

 

 

_______Dans un monde où je fus enfermé à douze ans j'ai connu le malheur, j'ai illustré la tristesse humaine. Dans un jardin j'ai appris l'insouciance. A quelque fête de nuit dans une cité du Nord j'ai désiré toutes les femmes des anciens peintres. Dans un vieux musée à Paris on m'a enseigné les oeuvres classiques. Dans une magnifique cascade cernée par l'infini entier j'ai accompli mon imense rêve et passé mon illustre retraite. J'ai brassé mon temps. Mon amour m'est remis. Il ne faut même plus espérer cela. Je suis réellement d'outre-tombe, et pas de retours en arrière.

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article