Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Publié par Elodie

Sensation

 

Par les matins d'hiver, j'irai dans le sentiers

Picoté par les blés, fouler les gravillons

Penseur, j'en sentirai la dureté à mes pied

Je prendrai la chaleur pour mieux me réchauffer

 

Je ne parlerai pas,  je ne penserai rien

Mais le rêve infini me montera dans l'âme

Et j'irai loin, bien jeune, comme un bohémien

Par la nature, - heureux comme avec une poupée.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article