Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Lisa

Poème original :

 

 

 

Un plein pour la pampa



 

La fois où j'ai eu envie de vivre à Saint-Flour ou d'être pompiste à Buenos Aires, au bout d'une avenue où la pampa commence sans transition.

 

 

 

La fois où j'ai eu envie de vivre à Saint-Flour, parce que c'était austère et beau, entouré d'une montagne assez aimable pour une montagne, qu'on aperçevait au bout des rues, presque par surprise.

A Saint-Flour, je me serais ennuyé sans angoisse, voire avec un certain bonheur, comme un pompiste à Buenos Aires.

 

 

 

 

 

 

Jérome Leroy.



 

Poème transformé :

 

 

Une aventure pour la Première L

 

 

La fois où j'ai eu envie de partir à Livourne ou d'aller en vacances à Florence, au bout d'un monde où la rencontre se fait sans transition.

La fois où j'ai eu envie de partir à Livourne, parce que c'était agréable et beau, riche de ruelles assez grandes pour une classe de 30 élèves, qu'on aperçevera au bout des rues, les yeux pleins de surprises.

 

A Florence nous allons nous énerveiller sans retenue, voire avec un certain bonheur, comme si nous étions sur une scène de théâtre.

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article