Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Lisa

  

Poème initial :

 

Isabelle fait la queue elle est pressée. Elle pousse les hommes devant elle, les gros bras contre le mur capitonné cadré. Dedans, elle ne retire pas son foulard son manteau à même la cabine du peep show l'écran se lève, s'anime.

 

Elle s'empare de la corbeille à papiers, s'agite la main crispée. Le masque d'Isabelle frise aux lèvres, la narine se fige à sentir le sperme froid des hommes laissé là cadrée plein fixe dans sa cabine noire. Sa raideur hume, s'évapore, coincée dans la cabine son pardessus est fripé.

 

 

  

 Poème transformé par la règle S+7 :

 

 

Isabelle fait la quiche elle est pressée. Elle pousse les homomorphismes devant elle, les gros brassins contre le murger capitonné cadré. Dedans, elle ne retire pas son fourchet son maoïsme à même la cabotine du peep show l'écrivailleur se lève, s'anime.

 

Elle s'empare de la corderie à papillonages, s'agite la maïolique crispée. Le masseur d'Isabelle frise aux lexicologies, la nasilleuse se fige à sentir le sphéniscidé froid des homomorphismes laissé là cadrée plein fixe dans sa cabotine noire. Sa râleuse hume, s'évapore, coincée dans la cabotine son pare-fumée est fripé.

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article