Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Esteban

 

"Comala, village de nulle part, de partout

lieu insituable et obsédant. ,

Village-ossuaire suintant de résonances,

d'appels et de plaintes,

village mirage au carrefour des vivants et des morts, du réel et du rêve."

 

J'aime beaucoup cette description de Comala. En deux phrases, en utilisant 3 antithèses et des sonorités, allitérations et assonances, l'auteur à réussi à rendre le texte...  envoutant.


Et la phrase "Village-ossuaire suintant de résonances" fait frissonner, elle compare le village à une sorte de masse informe, vivante, qui transpire et d'où suintent les résonances dégueulasses des chuchotements des morts. Comme une sorte de monstre de l'enfance. Enfin, ce n'est que mon interprétation.

 


Commenter cet article