Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Bénédicte

Ce son...

 

Il y avait ce son, ce son qui m'a marquée. Ce son qui était présent régulièrement, qui revient à l'attaque sans cesse. Ce son qui marque un rythme, qui marque une ambiance. C'est un son qui a une importance importante dans la pièce. Ce bruitage indique un lieu, un état d'esprit.  Il rend la pièce plus réelle. Ce son est un grondement, un bruit qui enfle puis qui cesse, qui revient puis il s'en va. Il ne cesse de jouer avec les acteurs, il apparaît et ensuite il s'évanouit. Au début j'ai pensé que ce n'était qu'un bruit, rien d'important. Puis il a placé l'ambiance, une ambiance qui tend vers le sinistre, l'incertitude, le doute. Il plonge la scène dans une atmosphère tendue, oppressante. Ce bruit était un grondement, j'ai cru que c'était un orage qui annonçait un évènement, de l'action. Mais il s'est avéré être le bruit de la mer qui gronde à côté des personnages. Il a placé dans mon esprit une image, un lieu. Ce son augmente lorsque un évènement va se produire il gronde plus fort et s'accompagne de bruitages, des bruitages qui ajoutent une crédibilité à la scène, on sent une sorte de suspens qui pertube, qui intrigue, on attend de savoir ce qui va se passer, le son du grondement augmente, puis il cesse. Il repart ensuite dans son calme initial lorsque la scène est passée. J'ai aimé ce son, j'avais vraiment l'impression d'être avec eux, je voyais le lieu, je m'imaginais sur leur plage, je voyais même la mer à leur côté (si c'était réellement la mer), je voyais ce qu'ils sentaient, j'observais ce qu'ils déduisaient grâce à ce simple bruit. Ce bruit qui m'a transportée tout au long de la pièce.

 

 

http://t2.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcRRxqAgtk1if7tAPINGJoQk_loTlvOFSdEzlHR2svyJURFwxuCRxg

Source


Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article