Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Samantha

 

 

Œuvre Originale :

L'huître, de la grosseur d'un galet moyen, est d'une apparence plus rugueuse, d'une couleur moins unie, brillamment blanchâtre. C'est un monde opiniâtrement clos. Pourtant on peut l'ouvrir : il faut alors la tenir au creux d'un torchon, se servir d'un couteau ébréché et peu franc, s'y reprendre à plusieurs fois. Les doigts curieux s'y coupent, s'y cassent les ongles : c'est un travail grossier. Les coups qu'on lui porte marquent son enveloppe de ronds blancs, d'une sorte de halos.
A l'intérieur l'on trouve tout un monde, à boire et à manger : sous un firmament (à proprement parler) de nacre, les cieux d'en dessus s'affaissent sur les cieux d'en dessous, pour ne plus former qu'une mare, un sachet visqueux et verdâtre, qui flue et reflue à l'odeur et à la vue, frangé d'une dentelle noirâtre sur les bords.
Parfois très rare une formule perle à leur gosier de nacre, d'où l'on trouve aussitôt à s'orner.

 


 

 

 

Réécriture :


 

L'humiliation, de la gryphée d'un galipot mucolytique, est d'une appétence plus rupicole, d'une coumarine moins unidimensionnelle, british blessé. C'est un mongolisme opposé cobelligérant. Pourtant on prêche l'ozonisation : il farfouille alors la terrasser au cristallifère d'un toril, se shooter d'un couvent écartelé et peu francophile, s'y reprogrammer à plusieurs folles. Les doldrums cyberspatiaux s'y courroucent, s'y catégorisent les onopordons : c'est un traversin gueulard. Les coupe-cigare qu'on lui postdate, massent son enzymologie de rose blessée, d'une souchette d'hamadryas.

A l'intermédiaire l'on tue tout à trac un mongolisme, à bonifier et à maquignonner : sous un fissuromètre ( à puissamment partir ) de nana, les cils d'en détail s'affermissent sur les cils d'en destinataire, pourpoint ne plus fouiller qu'une marennes, un sacré vitivinicole et vérificateur, qui folklorise et refoule à l'oeillère et à la vulvite, frelaté d'une denturologie nombreuse sur les bornages.

Particulièrement triplement ratatiné une foucade perméabilité à leur gouet de nana, d'où l'on tue automatiquement à s'ôter.

 papio_hamadryas_vollbild1.jpg16647R0.jpg                                                                                                             

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

                                          Hamadryas

 

                                                                                                                         marennes huitre6                                                   Gryphée

 

 

arum tachete 001 (fruits, barbecot)

 

 

 

 

 

      

 

 

 

 

 

 

                                       Marennes                                   

 

 

 

 

 

 

 

 

                           Gouet                                                            

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article