Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Auriane - Marion A-G

 

 

ARAMINTE. Cela sera plaisant ; mails il n'y a que mon rôle qui m'embarrasse : à quoi puis-je vous être bonne ?

MADAME AMELIN. Vous avez trois fois plus de bien qu'Angélique : vous êtes veuve et encore jeune. Vous m'avez fait confidence de votre inclination pour mon neveu, tout est dit. Vous n'avez qu'à vous conformer à ce que je vais faire : voici mon neveu, et nous en sommes à la première scène ; êtes-vous prête ?

 

Le_Gall-_Abherve_Gueguen_._Acte_I_scene_8.jpg

 

Cliquer ci-dessous

pour écouter l'enregistrement sonore

du texte de Marivaux :

 

GIF-haut-parleurs8.gif

 

 

Note d'intention :

 

Tout d’abord, nous avons choisi cette scène parce que nous étions deux comme les personnages de cette scène. Les personnages sont Mme Hamelin et Araminte,elles parlent à ce moment de la pièce du coup monté que Mme Hamelin a imaginé suite au fait qu'elle ait été vexée par Mme Argante. Une fois l'explication donnée, Araminte approuve l'idée et elles deviennent donc de mèches.


Nous avons choisi ces poses pour montrer à quel point elles sont complices de la pièce qu'elles montent. De plus on comprend la farce, ou même un coup mesquin qu'elles préparent. Cette scène est importante car la troisième mise en abyme débute (elle va de la scène 8 à la scène 13 ). Nous savons que la pièce se déroule dans la maison de campagne de Mme Argante nous avons donc essayé de respecter cette donnée en faisant une photo dehors de façon à penser que les deux femmes ont préparé leur coup, retirées des autres acteurs. On voit que Marion se frotte les mains pour montrer le coup qu'elles sont en train de monter. Et Auriane qui rit de la farce mesquine que Mme Argante va subir.

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article