Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Marine - Gaëlle - Justine - Nolwenn

 

 

ERASTE. Puisqu'il faut vous le dire, c'est une petite pièce dont il est question.

MADAME ARGANTE. Une pièce de quoi ?

MERLIN. C'est, Madame, une comédie, et nous vous ménagions le plaisir de la surprise.

ANGELIQUE. Et moi, j'avais promis à Madame Amelin et à Eraste de ne vous en point parler, ma mère.

MADAME ARGANTE. Une comédie !

MERLIN. Oui, une comédie dont je suis l'auteur ; cela promet.

MADAME ARGANTE. Et pourquoi s'y battre ?
MERLIN. On ne s'y bat pas, Madame ; la bataille que vous avez entendue n'était qu'un entracte ; mes acteurs se sont brouillés dans l'intervalle de l'action ; c'est la discorde qui est entrée dans la troupe ; il n'y a rien là que de fort ordinaire.

hhh

photo_Les_Acteurs_de_bonne_foi_-_Ruffier_des_aimes_Nolwenn_.jpg

 

Cliquer ci-dessous

pour écouter l'enregistrement sonore

du texte de Marivaux :

 

GIF-haut-parleurs8.gif

 

 

Note d'intention :

 

 

Nous voulons représenter la scène 6, quand Madame Argante découvre le projet de Merlin. Elle exige alors que la pièce ne soit pas jouée car elle se sent trop âgée pour regarder une comédie.

 

Cette scène est importante pour le bon déroulement de la pièce, en effet elle correspond à l'élément déclencheur qui provoque le deuxième mise en abyme, c'est à dire la mise en place de la pièce de Madame Hamelin (où, nous vous le rappelons, seules Madame Hamelin et Araminte sont conscientes de jouer un rôle, les autres se font duper). Nous voyons aussi la place de la jeune fille dans la société à l'époque. Marivaux intègre dans sa pièce six femmes dont la présence est nécessaire pour le bon déroulement de la pièce, ce qui est rare au XVIIème siècle. Mais la jeune fille (Angélique) est « effacée », en effet cette dernière n'a pas son mot à dire pour son propre mariage.

 

Nous avons voulu exprimer le caractère autoritaire et sérieux de Madame Argante, appuyer sur la timidité d'Angélique. Mais aussi la détermination d'Eraste et de Merlin pour défendre leur comédie.

 

Sur cette image, nous avons fait en sorte de montrer Madame Argante énervée, agacée par le fait qu'on lui ait caché le projet des deux hommes. Merlin et Eraste sont face à elle afin de la convaincre que la comédie doit se jouer.

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article