Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Léa K - Victoire - Julie - Mathilde

 

 

COLETTE, continuant. Mais, Monsieur Merlin, si vous me demandiais en mariage, peut-être que vous m'auriais ? Seriais-vous fâché de m'avoir pour femme ?

MERLIN. J'en serais ravi, mais il faut s'y prendre adroitement, à cause de Lisette, dont la méchanceté nous nuirait et romprait nos mesures ?

COLETTE. Si elle n'était pas ici, je varrions comme nous y prenre ; fallait pas parmettre qu'alle nous écoutît.

LISETTE, se levant pour interrompre. Que signifie donc ce que j'entends là ? Car, enfin, voilà un discours qui ne peut entrer dans la représentation de votre scène, puisque je ne serai pas présente quand vous la jouerez.

hhh

Kermarrec_Lea_Sanquer_Julie_Amon_Victoire_Servant_Mathilde.jpeg

 

Cliquer ci-dessous

pour écouter l'enregistrement sonore

du texte de Marivaux :

 

GIF-haut-parleurs8.gif

 

Note d'intention :

 

Nous avons choisi la scène 4 qui se trouve entre les pages 22 et 23. La scène comporte 4 personnages :

-                   Merlin = Victoire,

-                   Colette = Julie,

-                   Lisette = Mathilde,

-                   Blaise = Léa.

           

            La scène raconte une scène de séduction entre Colette et Merlin. Colette avoue ne pas aimer Blaise qu'elle doit pourtant épouser : elle est amoureuse de Merlin. Quand soudain, Blaise se met en colère dans le public.

           

            Notre choix s'est porté sur ce texte car il représente l'amour de 2 couples. Et montre que l'amour est plus fort que tout. Nous avons lu ce texte car il y avait déjà 4 personnages et nous le trouvions intéressant, puis le dialogue était équilibré entre les 4 personnages. Ce texte prouve l'amour immortel entre deux personnes, et montre l'odieuse jalousie de certains personnages. L'enjeu est qu'ils peuvent perdre leurs amours à travers cette pièce et confondre la fiction et la réalité. La signification est la mise à l’épreuve des personnages, Merlin teste Lisette et Colette teste Blaise. L'originalité est la mise en abyme de la scène.

 

            Nous avons choisi de nous photographier dans des escaliers, car la scène représente Blaise et Lisette, assis dans le public tandis que Merlin et Colette jouent la scène. Blaise se lève en se plaignant de Colette car il n'accepte pas « l'amour » qu'elle porte à Merlin ; Lisette est assise mais se plaint aussi. Colette est étonnée de la réaction de Blaise car il ne comprend que ce n'est qu'une pièce de théâtre ; Merlin est désespéré avec ses feuilles à la main (feuilles = metteur en scène).

 

            Pour la lecture, nous avons décidé de mettre différentes intonations pour chaque personnage. Dans la manière de parler de Merlin, il est calme mais avec un air désespéré. Colette est légèrement en colère et étonnée de la réaction de Blaise. Lisette et Blaise sont tout les deux contrariés de la mise en abyme de la pièce.

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article