Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Arthur

Dans cet article un peu spécial, j'ai décidé de vous présenter une série de vidéos faites par un homme talentueux qui traite de nombreux sujets en rapport avec les jeux vidéos. Certes, au premier coup d'oeil, présenter des sujets abordant le jeux vidéos sur un blog de littérature, cela peut paraitre un peu risqué et je pense que certains prennent déjà le médium jeu-vidéo ludique de haut, le soumettant à une forme d'ethnocentrisme. Mais ceux-ci seraient curieux de voir leur culture s'abreuver de belles choses qui proviennent d'un jeu vidéo. Et pourtant, je m'efforcerai de vous répondre que non, et que ceux qui parlent souvent le plus en savent le moins, et c'est pourquoi, à l'aide du média internet et de ses plus grands enfants, je vais essayer de vous prouver que le jeu vidéo peut être une source de culture. 

 

Nombreux son ceux qui connaissent Zola et son projet pantagruellique, on peut parler de La bête humaine mais aussi de Germinal, et je voulais donc vous présenter une vidéo qui reprend des mécaniques présentes dans le roman de Zola : 

 


La personne qui nous présente cette vidéo se présente sous le pseudonyme de USUL, c'est ici tiré d'une émission dominicale qui est disponible sur JEUX VIDEO.COM depuis quelques années déjà (link). Cette émission fait en sorte de nous parler d'un sujet que l'on peut raccrocher aux jeux vidéos, souvent faits avec humour, on y trouve parfois de très belles trouvailles, comme cette réecriture de Germinal comme dit plus haut. Mais alors, me direz-vous, quel est l'interêt de cette vidéo? Et bien c'est un avant goût du travail d'USUL, on peut voir que l'homme est cultivé et que les références au roman sont nombreuses :

- Arrivée de Lantier dans un matin froid, espoir de trouver de la chaleur.

- Bonnemort se retrouve dans le personnage de Bonnenuit.

- La grêve. 

- Le départ de Lantier dans le soleil et l'espérance. 

-La dernière phrase qui évoque l'hypotexte avec le verbe '' germer ''.

Certe, le sujet est ici directement raccroché au jeu vidéo car il est perçu de cet oeil, mais j'ai pu retenir votre attention sur la référence faite à la littérature et de ce fait, les autres vidéos auront une légitimité a ne pas être prises de haut mais avec un regard curieux que certains n'auraient peut être pas eu.

 

Je vous montre ici une autre vidéo, teintée de référence à la poésie, on y parle ici de la poésie dans les jeux vidéos. Je vous laisse apprécier.

 

 

 link

 

Voici ici une preuve que le jeu vidéo s'appuie sur un des fondements de la culture : la poésie. Je peux comprendre la réticece de certains, mais soyez sans craintes, les exemples de jeux poétiques sont nombreux et bénéficient d'un atout qui le rend supérieur à d'autre forme d'art : l'immersion, c'est ce que sont les effets de réel dans un livre, l'immersion permet aux moins sensibles, aux moins imaginatifs de se plonger tout entier dans le bain de la poésie vidéo-ludique. Et comme la poésie, le jeu vidéo a ses grands classiques :


- Rimbaud, Baudelaire, Victor Hugo, Aragon, sont autant de références face auquelles on peut hisser Journey, Shadow of the Colossus, Braid, Zelda : The wind waker et tant d'autres dont Dante's Inferno qui peuvent tout au plus faire chavirer vos sens et vous retirer des larmes. Je vous exposes ici des vidéos qui pourront démontrer mes propos:

 

 


Ce sont ici des images du jeu Journey, un jeu dans lequel vous parcourez des paysages bucoliques en compagnie d'un autre joueur dont vous ne connaissez rien du tout. Cette expérience, témoignages à l'appui, a fait s'écouler de nombreuses larmes, je laisse le mystère sur ce chez d'oeuvre quant à son contenu.

 

Pour les insatisfaits, je pourrait encore vous parler de la la culture dans ce domaine, mais j'ai peur de faire long, alors je vais simplement donner un exemple, là ou la culture prend part au jeu.


Chacun connait '' La naissance de Vénus '' de Botticelli, et bien sachez que cette oeuvre a inspiré les développeurs du jeu Portal. Dans ce jeu, vous êtes sujets à des tests de réflexion corsés et une intelligence artificielle ( Glados ) ne cesse de vous narguer pendant vos épreuves, je n'en dis pas plus sur ce point. Mais sachez que cette Glados a été concue comme la Vénus de Botticelli à l'envers avec autour d'elle des des sphères de personnalité. En voici la photo:

 http://4.bp.blogspot.com/--9JWN8TIhwY/UNEcK1c7mKI/AAAAAAAAAP4/9QaPkt85yx0/s1600/Rise+Of+Venus.jpg

link


On peut voir à gauche le robot Glados et à droite La vénus, la ressemblance est frappante.


En faisant cet article, j'ai essayé tant bien que mal de montrer ce qu'est le jeu vidéo, une nouvelle forme d'art. Elle rappelle des méthodes qui correspondent à l'origine de certains arts. Après tout, le cinéma n'est que la mise en image d'une histoire, en témoigne les nombreuses réecritures dans ce domaine, alors pourquoi le jeu vidéo ne serait-il pas non plus un nouvel art aux yeux de tous ? Puisque que l'art a toujours usé de la réecriture et que le jeu vidéo en fait de même, quel interêt de rester de marbre face à cet art naissant ?


Je ne peux que vous reporter au travail pharaonique d'USUL pour approfondir le sujet et vous laisser explorer ce vaste monde qu'est le jeu vidéo. Voici quelques vidéos qui pourraient convenir au sujet: 

 

 

link

 

  link

 

link

 

link

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Hugues 30/05/2013 22:28


Tu l'as dit deux fois! ^^

Hugues 30/05/2013 22:28


Tu l'as dit deux fois ! ^^

Thibault 30/05/2013 22:11


Heureusement que le grand Usul est là pour éclairer les esprits ^^

Thibault 30/05/2013 22:10


Heureusement que le grand Usul est là pour éclairer les esprits ^^