Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Pages

Publié par Claire F.

http://pabha.com/Paintings1985-1992/Images/oil%20painting.%20fairground%201987%20by%20Jimmy%20Quek%20Prabhakara.jpgJIMMY QUEK PRABHAKARA - Fairground  (1987) 

 

 

Je vois, non loin de la maison, un grand jardin.

Je vois, au-delà des haies de ce jardin, un champ.

Un champ, qui de loin semble étrangement rempli.

Rempli d’attractions.

 

Il  y a une fête foraine dans mon champ

Il y a une magnifique fête foraine dans mon champ

Avec des couleurs : du rouge, du bleu, du jaune, du vert …

Tout est éclatant.

Et bientôt, la nuit arrive.

Les lumières artificielles n’en sont que plus belles.

 

Il y a des marchands dans la fête foraine.

Et des clowns. Et des danseuses. Et des jongleurs.

Et des cracheurs de feu. Et des animaux.

Ils sourient tous. Les enfants aussi.

Les pères un peu moins. Ils pensent que le sourire béat de leur enfant  n’augure rien de bon pour leur portefeuille.

Les mères, elles, sont également émerveillées devant ce carnaval de couleurs.

 

Il y a des friandises. Sucrées, salées… Un peu de tout.

Un étal de bonbons s’étale devant moi.

Un véritable bal des saveurs, des couleurs et des senteurs.

Parfait pour les fins gourmets (ou gourmands).

 

Il y a des rires, des cris, du bruit.

Il y a des hommes, des femmes, des vieux, des jeunes.

Il y a des manèges : certains brutaux, d’autres qui encombrent.

 

Au fur et à mesure, la fête se vide.

 

Il n’y a plus rien.

 

 

 

Hypotextes : Rimbaud - Apollinaire - Guillevic - Aragon 


Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article