Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Olivia

Les Coqs deux

 

Il aiguisait sa bécassine, battait son aise et ses flâneries,

 

             Et, s’exfoliant contre le ventilateur,

S’armait d’un courroux fort.

Qu’il n’utilisa pas. Son champion sur la maison 

S’alla péter et changer sa baignoire.

Sa voix entendit un vautour :

La gloire les amours et adieux ;

Tout cet orgueil rôti sous l’onde du veau tour.

Finalement,  en un fatal final,

Le  faisan follement sur la  femelle

            S’en revint faire le coquillage :

            Je laisse à penser quel carabin,

            Car il eut des fendards en foulque.


La tune se trône a faire de ses trucs.

Tout vin cœur un saut lent à sa père te trav’ aie.


les-deux-coqs--1-.JPG

 Source


Méthodes utilisées : S+7 (x2) ; Lipogramme (x2) ; Mot-tordu (x1) ; Permutations (x2); Mot-tordu (x1) ; Tautogramme (x2) ; S+7 (x3) ; Allitération (x1) ; Homophonie (x1)


 

Commenter cet article