Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Margaux

Dessin-margaux-Peggy-003.jpg

Sa robe s'évapore, la voilà qui flotte, parsemée de petites fleurs et d'insectes, nimbant le ventre blanc, les hanches minces et les fesses nues, d'un doux rayonnement.

 

Peau artificielle arrachée,

Peggy Bell est dénudée

et te fait crever

d'envie de pureté.


Telle une éponge gorgée de larmes

le désir torride t'affame

à t'en faire rendre l'âme.


Puis la robe s'évapore,

et toi et elle, et l'écart 3 quarts étroits au fond de toi

Belle Peggy, le roux cuivre de ses plumes face aux yeux,

t'enchante et te rend heureux.

Peau qui brûle dans tes songes,

Tu te dissous dans le rêve, comprimé de sueur,

boudiné et dérangé, stupéfait tu commences à céder.


Ton coeur s'rétame

Et tu t'étales, blâme, dans le creux du trou noir.



Commenter cet article