Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Publié par Léa

Un amour de pince à linge

 

IL PASSE UNE BRISE D'ETE

SUR LE DRAP QUE JE COINCE

ET CE VIEUX PULL POUR QUI J'EN PINCE

FLOTTE AU VENT D'A COTE

 

J'ai choisi d'associer des groupes de mots et des couleurs selon les émotions que j'ai ressenties en lisant ce poème. Grâce à l'écriture légère mais intelligente d'Hervé Eleouet, je vois parfaitement cette journée d'été, avec une douce brise qui passe et glisse lentement sur le linge qui sèche dans un jardin. Le poète accroche vêtements, et d'autres étoffes qui éveillent en lui de vieux souvenirs. 

 

Photos du poème-objet de Hervé Eleouet,

article publié sur son blog " La huche à pain "

http://hucheapain.free.fr/IMG/jpg/pincerecto.jpg

http://hucheapain.free.fr/IMG/jpg/pinceverso.jpg

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

rv 11/05/2013 17:58


Ce poème est une contrerime, c'est-à-dire un joli truc, bizarre et mélodieux ; dans mon esprit, naif, nostalgique et sophistiqué. 

"Les contrerimes" est un beau recueil de petits poèmes de Paul Jean Toulet. Voici deux exemples de contrerimes:

Fô a dit...
L'immortelle, et l'oeillet de mer...

Le titre, "Un amour de pince à linge", est sûrement une réminiscence d'"Un amour de Swann", parce que je suis drôlement cultivé, et que le thème, la forme du poème, s'accordent bien aux
préoccupations de Marcel... Aussi le mot "souvenirs" est-il approprié, et l'évocation d'une journée d'été dans cet article me plait !