Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Hadrien

LE SILENCE

 

tous les chiens se sont tus

la lune s'est levée 

elle était rouge et nue

sur mon cœur arreté

 

ah le silence éclaté

dans le sang répandu

là sous le ciel qui sue

 

ah la chaleur torturée

la lumière qui tue

et ma vie revenue

 

tous les chiens se taisaient

parfois les fleurs s'égorgent

je n'oublierai jamais

le ciel est une forge 

 

ah les oranges écrasées 

les anges écartelés

et ma vie retrouvée

 

ah la chaleur étalée

dix mille abeilles en feu

mon amour sur les yeux

 


 

Moscou, par Wassily Kandinsky

(Brigitte Fontaine, Le Silence)

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Hadrien 24/11/2011 17:54


Oui il y a un sens en contraste dans ses paroles à mon avis.

MLB 24/11/2011 12:41


C'est comme mettre des couleurs là où Brigitte Fonaine met des notes ?

Hadrien 24/11/2011 12:06


Merci !!

Margaux 23/11/2011 14:16


Waouhh ! Original :)