Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Valentin

Zoo Magazine  

 

 

   Qu'est ce qu'un Homme ? Voilà une question existentielle que nous ne nous posons pas assez souvent. Nous savons tous ce qu'est un Homme mais pourtant... Dans le livre Zoo de Vercors, lors du procès d'un journaliste, Douglas Templemore, cette question est posée mais personne n'a su y répondre. Les plus grands spécialistes du monde entier ont réfléchi à cette question. Aucune réponse. L'Église elle-même n'a pas su y répondre concrètement.

   Ce qui est tout de même ahurissant, c'est que nous nous posons un nombre incalculable de questions sur le monde, l'univers, des autres espèces qui ont vécu, qui vivent... Nous nous interrogeons sur beaucoup de choses mais avant ce procès jamais personne ne s'était posé cette question. Qu'est ce qui fait que nous sommes "supérieurs" ? Qu'est ce qui fait que nous sommes des Hommes et non des animaux ?

   Comme le dit si bien le juge du procès, c'est assez invraisemblable que nous nous interrogions sur tout sauf sur nous.

   Finalement à la fin du procès ils arrivent à répondre à cette question : l'homme est un animal dénaturé, il est sortie de la nature pour essayer de la comprendre et de la contrôler. L'homme s'est rebellé. Toutes les croyances des Hommes (prières, gris-gris...) sont des insurrections envers la nature.

    D'autres personnes se sont également posé cette question, qu'est-ce qu'un Homme, et ont donc répondu. Tout d'abord, selon Bergson, l'homme serait un animal qui fabrique toutes sortent de choses, y compris lui même. Descartes lui aussi a répondu à cette question en disant qu'il existe une différence de nature entre l'homme et l'animal et non une simple différence de degrés. Du point de vue anthropologique et sociologique, la possibilité de construire l'histoire et avoir de la culture est due à la capacité de pensée (d'avoir une conscience) et de langage, mais cela reste à prouver car comme le fait remarquer le père Dillighan dans Zoo, à partir de combien d'assemblage de sons différents considère-t-on que c'est un langage ? (nous répondrons sûrement dans un autre article très prochainement). Pour finir avec notre question de départ, l'homme est aussi caractérisé par le fait qu'il est capable de se représenter une fin. La supériorité de l'homme vient donc du fait qu'il est conscient d'être ce qu'il est et du monde qui l'entoure. 

   C'est ainsi que se finit notre article d'aujourd'hui. J'espère qu'il vous aura été utile pour comprendre un peu mieux ce que nous sommes. A très bientôt pour notre prochain article.

 

Source: La philosophie de A à Z.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

christabelle 28/09/2016 16:05

merci pour toutes ces réponses mais j'aimerais savoir si les caractéristiques de l'homme se limitent a la conscience et à la mémoire. En clair l'homme n'a-t-il d'autres caractéristiques autre que ça?

christabelle 28/09/2016 16:05

merci pour toutes ces réponses mais j'aimerais savoir si les caractéristiques de l'homme se limitent a la conscience et à la mémoire. En clair l'homme n'a-t-il d'autres caractéristiques autre que ça?

Guillaume 08/10/2015 19:27

En quoi le fait de savoir qui nous sommes et d'avoir conscience de ce qui nous entoure fait de nous une "espèce supérieure"? De même pour la parole.
Merci d'avance pour la réponse ^^.
P.S: Article fort sympathique et intéressant =).

CLEMENT 09/07/2015 17:15

la seul et unique caractéristique qui diffère l'homme (tous les hommes de la préhistoire au romain, et a l'homme actuel et en tous lieu) des autre animaux, serrai la parole donner, la promesse et/ou le faite de jurée.
( France culture 09.07.2015 - Forum Le Monde Le Mans
Peut-on se passer de la promesse )

bof..... 07/10/2015 22:28

c'est pas du ....tout ce que j'ai demandé et beaucoup de fautes d'orthographe