Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Martina Maglieri

Le préjuge est le produit d'une mentalité fermée, influencée par la sociétè, notre compagnons et notre famille: par exemple la famille t' amène à choisir une ideé (par exemple sur la politique) sans repecter et s'informer sur les autres penseés.

Les filles suivent les traces des parents.

Dans le texte, le préugé est principal dans l'Ingenu de Voltaire: le prieur de Notre-Dame est decrit comme un trés bon ecclésiastique aimé de ses voisins, seulement parce-que il fait partie de l'eglise.

En realité il aime la belle femme et il a fait l'amour avec toutes les femmes du voisinage.

Le prieur et sa seur, madame de kerkabon, ont un préjugé sur l'Iroquois : ils pensent que le soeur et le frère sont mangés Par l'Iroquois, parce que ils sont partis au Canada et ils ne sont pas encore retournés.

La seule solution est la solitude: il portet il a perdu l'usage de la parole et la déshumanisation.

Il y a des aspects negatifs, mais sans le rapport avec ses compagnons, l'homme ne peut pas alimenter les préjugés.

Avec le soliloque l'homme n'est pas capable de faire des comparaisons et donc des influences (l'homme seul est sujet à des reflexions personnelles, donc au changement de sa mentalité).

 

Martina Maglieri

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

lucie 13/11/2010 23:15



En somme c'est la théorie de Rousseau?