Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par i-voix

 

 Voici pour vous une interview exclusive entre le juge Sir Arthur Draper et une journaliste.

 

La journaliste : Bonjour M. Draper. C’est très gentil à vous de m’accorder quelques minutes avant la reprise de votre audience.

 

M. Draper : Je vous en prie.

 

La journaliste : Si je résume bien la situation, vous êtes le juge chargé d’instruire cette affaire de meurtre commis par ce jeune journaliste Douglas Templemore sur un tropi ?

 

M.Draper : C’est exacte. En ce qui consterne le tropi, nous avons des doutes sur son identité.

 

La journaliste : Quels sont ces doutes si vous me le permettez ?

 

M.Draper : L’affaire est délicate ! D’une part, certains pensent que le tropi est un singe. D’autre pensent que c’est un humain. Nous sommes en train de réfléchir pour savoir quelle définition peut-on donner à l’homme et au tropi.

 

La journaliste : Pourquoi cette définition si importante pour le jugement ?

 

M.Draper : Parce que cela nous permettra de savoir si M.Templemore est un innocent ou un meurtrier.

 

La journaliste : Et vous ? Pourriez-vous donner votre définition de l’homme  et du tropi?

 

M.Draper : Je ne suis pas là pour donner une définition mais pour écouter les témoignage et faire appliquer les Lois !

 

La journaliste : En parlant de Loi, pourquoi ce Code de Napoléon à coté de vous ?

 

M.Draper : Disons que, je pensais trouver des réponses dans ce code pour faire avancer ce procès mais ce ne fût pas le cas.

 

La journaliste : Il y a-t-il une définition de l’homme et du tropi ?

 

M.Draper : Les débats vont éclairer la question que l’on se pose.

 

La journaliste : Avez-vous quelques témoignages concluent ?

 

M.Draper : Bien entendu. Ces témoignages viennent surtout des scientifiques. Ils ont l’art et la manière de nous expliquer leurs études et leurs observations. ils vont au plus profond de l'être humain aussi bien dans son âme que dans son esprit mais aucun pour l’instant n’a su me dire ce qu’est un tropi. Si il est considéré comme un homme ou comme un animal. La journaliste : Ont-ils cherché des ressemblances ? Des différences entre l’homme et ce tropi ?

 

M.Draper : Bien évidement que ces scientifique comme les anthropologues, les paléontologues, les géologues et même les médecins et bénédictin ont tous trouvé des ressemblances et des différences entre l’homme et le tropi. Seulement le problème, c’est que personne ne se met d’accord et trouve toujours le moyen d’avoir des éléments de contradictions.

 

La journaliste : Quelles sont ces ressemblances et ces différences ?

 

M.Draper : Certains pensent que le tropi ressemble à l’homme parce qu’il émet des sons que l’homme peut comprendre alors que d’autres disent que leurs traits de caractères sont différent de l’homme. Cela sont des éléments perturbant à tel point que nous sommes remis en question sur notre propre identité. Bien, je vais devoir vous laisser à présent car on me fait signe que l’audience reprend d’ici 5 minutes.

 

La journaliste : Très bien. Je vous remercie pour ces quelques réponses qui j’espère éclairera nos lecteurs. Evidement nous suivons avec précision et patience la fin de ce procès tant attendu. Au revoir donc et bonne chance M.Draper.

 

M.Draper : Merci beaucoup. Au revoir à vous aussi.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

MLB 12/10/2012 09:18


Intéressant.


Consignes à respecter :


- Titre à compléter = Rubrique - tjèmes


- Catégorie ?


- Auteur de l'article ?

Valentin 11/10/2012 22:04


Très bien fait ton reportage :). Il explique vraiment bien la situation dans lequel se trouve la cour avant la fin du procès et la situation dans laquelle se trouve le juge.