Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Aude

 

CICÉRON, Marcus Tullius – Les Catilinaires

 

http://www.mediterranees.net/histoire_romaine/catilina/images/catilina.jpg lien

Fresque de Cesare Maccari

Cicero e Catilina (1882-1888)

 

 

                   EXORDE CONTRE CATLINA

 

version française:

      "   Jusqu'à quand Catalina abuseras-tu de notre patience, combien de temps encore cette frénésie qui est la tienne se moquera t'elle de nous? Jusqu'à qu'elle terme s'emportera ton audace effrenée? Ni les gardes nocturnes du Palatin, ni les rondes de nuit de la ville, ni la crainte du peuple, ni le rassemblement de tout les gens de  bien, ni ce lieu très fortifié où le sénat doit se réunir, ni les visages et les physionomies de  ces gens là ne t'on ému, ébranlé.  Ne sens tu pas que tes plans sont découverts?  Ne vois tu pas que la conjuration enchénée par la connaissance que tout ces gens  ont désormais tenu. Tu penses que, qui parmi nous ignore  ce que tu as fais la nuit dernière, ce que tu as fais la nuit précedente, où tu as été , les gens que tu as convoqués. Quelle décision tu as prise.

Oh temps, oh moeurs, le sénat comprend ces choses  le consul les voit, cependant cet individu vit. Il vit? Que dis-je? Il vient au sénat  il participe au conseil de la république. IL monte et désigne des yeux pour  tuer chacun d'entre nous.  "   [ ... ]

 

version latine:

       " quosque tandem abutere, Catalina, patienta nostra? Quamdiu etiam furor iste tuus nos eludet ? Quem ad finem sese effrenata jactabit audacia? Nihilne te nocturnum praesidum Palataii, nihil urbis vigiliae, nihil timor populi, nihil concursus bonorum omnium, nihil hic muntissimus habendi senatus locus, nihil horum ora volutosque moverunt? Patere tua consilia non sentis? Constrictam jam horum omnium scienta teneri conjuractionemen tuam non vides? Quid proxima, quid superirore nocte egeris ubi fueris, quos concovaceris, quid consilii ceperris, quem nostrum ignorare arbitraris? 

O tempora, O mores! senatus haec intellegit. Consul videt; hic tamen vivit. Vivit? imno vero etiam in senatum venit, fit publici consilii particeps, notat et designat oculis ad caedem unumquemque nostrum. [ ... ]

 

  **********************************

 Le Catilinaires sont une série de quatre  discours de Cicéron prononcés en  62 avant Jésus Christ, pendant qu’il était consul. C'est l'un des sommets de l'art oratoire .    Ce début de  discours ( ci-dessus)  est tiré du 1er Catalinaire.

Dans ce discours le consul Cicéron accuse devant le sénat, Catalina de tentative d'assassinat et de complot contre la république. 

  Cette 1er Catilinaire est un chef-d'oeuvre de l'éloquence antique. Ce texte fut célèbre dés sa parution, ce discours est déstiné à destabiliser Catalina et également à assurer la cohésion du sénat..

Commenter cet article