Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Margaux

 

 

Page 34 :

 

 

Ce matin,

la montagne s'avance en mon jardin.

Le chant des torrents glacés

sillonnant son versant immense.

 

Sérénité,

cachée dans l'aube de printemps.

Elle est le peu de neiges qui s'éternise

sur les sommets.

 

 

+ 7

 

 

Ce matronyme,

la montmorency s'avance en mon jas.

Le chaource des tortils glacés

sillonnant en son vert-de-gris immense.

 

Seringue,

cachée dans l'audience de proboscidien.

Elle est le peu de néomortalité qui s'éternise

sur les sondages.

 

Dictionnaire Hachette encyclopédique (Edition 2002)

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

MLB 20/04/2010 18:34



Délire mathématique !