Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Corentin R

 

 

"Celui que j'aime à foutu le feu, puis le camp" 

 

 

Un attelage magnifique qui associe ici une image très poétique avec une expression courante, voire peut-être même familière. 

 

Et puis plus rien de rêves, p23.

 

 


Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
M
<br /> Juste !<br />
Répondre