Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Candice

Dans le poème Sort de prison de Pierre Mabille

j'ai remarqué deux figures de style :

 

 

"Au comptoir il change de monde,

au moment où il passe des coups de fils il change de monde

il sort du café change de monde

prend un taxi change de monde..."


• Ici, on remarque qu'il y à la répétion d'un bout de phrase ("change de monde") à la fin de chaque vers : c'est une épiphore.

 

"La fille rebelle

la fille du fleuve

la fille du motel..."


• Ici, le mot "fille" est répéter en début de phrase : c'est une anaphore.

 

Source

Commenter cet article