Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Juliette H.

J'ai remarqué au poème de la page 13 une figure de style intéressante : un parallélisme de construction. Les mots "on attend" reviennent trois fois dans le poème, et sont suivis de deux phrases.

Cela produit un effet d'insistance sur "on attend". Mais qu'attend-t-on donc?

 

On attend 

Une main pour tamiser la lampe

Un mot pour calmer la douleur

On attend

Quelques pas dans les nôtres

Un signe pour éclairer le seuil

On attend

D'apprivoiser l'étrangeté du monde

Tout ce que nous ne sommes pas

 

pas-dans-le-sable_7907_w250.jpg

source

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article