Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Pages

Publié par Julie

 

Elle n'auront plus de nez du tout

Ni d'oreilles ni de seins

Tout ça bouffé par les chiens

Nous aurons les chiens autour des derniers feux de camp

Nous aurons les chiens.


 

J'ai relevé plusieurs allitérations et une assonance.


 

Allitération en R, D, N, qui donne de l'ampleur à la scène, à l'action c'est-à-dire que grâce à ces allitérations , on peut s'imaginer dans sa tête cette scène violente, sanglante, horrible que subissent les femmes attaquées par les chiens.

Le R en particulier renforce la violence de cette action qui fait son avec le REEEE que font les chiens lorsqu'ils grognent et montrent leurs crocs juste avant une attaque le plus souvent.

 

Assonance en i qui renforce le son des pleurs, des couinements que font les femmes car elles ont mal mais aussi des chiens lorsqu'ils retournent autour du feu de camp car ils se sont fait taper par leurs maîtres.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article