Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Publié par Mathilde

A la page 65 du recueil Une Phrase de François Zénone, j'ai pu observer que le sens de la strophe démarrait par une vision concrète et imagée et peu à peu devenait progressivement de plus en plus abstraite.

 

Illustration :

 

le mur écroulé du jardin

l'amandier en fleur

la potence du portique

les cordes        les crochets

dans un balancement d'oubli

qui ressurgit comme un écho

trempé de langue

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article