Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Théodore

 

    Quand on commence à lire ce recueil, on perçoit tout de suite une particularité dans ces poèmes. Une anaphore revient sans cesse à chaque poésie : le verbe "Tenir".

 

     Cette figure de style peut sembler ennuyante, mais pour moi elle est parfaite, on a l'impression qu'à chaque poème; le verbe "tenir" nous montre un défi à relever, une épreuve d'Hercule. Ces défis me font ressentir une aventure poétique et onirique. Cette anaphore n'est pas lassante, elle est plutôt entraînante. 

 


Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
M

Très juste !
Répondre